Visuel du bouquet de services académiques

Economie et Gestion LP

Etiquetage et écologie

Information des consommateurs

Véhicules propres

Sept couleurs, du A vert foncé au G rouge, renseigneront sur la consommation de carburant et les émissions de dioxide de carbone (CO2), l’un des principaux gaz à effet de serre responsables du changement climatique.

"Il faut éviter la dérive de l’offre vers les grosses cylindrées trop polluantes", explique la ministre de l’Ecologie.

"Nous avons choisi l’outil pédagogique avant de sanctionner et nous en voyons déjà les effets", affirme Nelly Olin.

A partir du 1er juillet, les gros consommateurs se verront cependant frappés, d’une taxe additionnelle à la carte grise calculée en fonction des émissions de CO2. Mais le barème ne risque guère d’être dissuasif : il plafonnera en effet à quelques centaines d’euros pour des voitures valant plus de 100.000 €. Ainsi, un modèle de 4X4 allemand coutant plus de 130.000 € paiera 380 € supplémentaires.

Le nouvel étiquetage, qui répond à une directive européenne, est mise en oeuvre dans le cadre du Plan climat français qui vise à diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 par rapport à 1990. Le secteur des transports représente à lui seul 26 % des émissions.

Ci-joint un document à exploiter en classe qui reprend un article paru sur le Nouvel Observateur et un tableau explicatif des codes utilisés pour étiqueter les véhicules.

Etiquetage des véhicules format PDF - 28.5 ko
Une synthèse des informations sur l’étiquetage des véhicules
Mise à jour : 10 mai 2006