Visuel du bouquet de services académiques

Economie et Gestion LP

Stage CERPEP à RUNGIS

Chaque année, le CERPEP (Centre d’Études et de Recherches sur les Partenariats avec les Entreprises et les Professions) propose des stages aux enseignants en relation avec leur filière. Découvrez celui consacré au monde de RUNGIS...

Rungis :

Une ville dans la ville, où sur 232 hectares, 1 183 entreprises embauchent près de 12 000 employés afin que 1,5 millions de tonnes de légumes, poissons, fromages et viandes puissent y transiter chaque année et ainsi dégager un chiffre d’affaires de plusieurs milliards d’euros.

Des chiffres vertigineux qui font de Rungis un lieu unique au monde. Et c’est au cours d’un stage proposé par le CERPEP(1), que Thierry CHUSSEAU (enseignant en hôtellerie-restauration service et commercialisation au lycée des Métiers du Marquenterre de Rue) a pu découvrir durant une semaine les coulisses de ce marché.

Le CERPEP, au cœur de la relation Éducation Nationale - entreprises, propose chaque année une série de stages permettant aux enseignants, après inscription et validation de leur dossier, d’être placés en situation de veille sur la réalité d’exercices des métiers enseignés. Proposés sur la fin d’année scolaire, voire les congés scolaires, afin de perturber le moins possible les cours dispensés auprès des élèves, ces stages ont pour objectif d’étoffer et renforcer les connaissances des enseignants dans le but d’enrichir leurs enseignements, mais également de renforcer les échanges avec les professionnels.

C’est ainsi que Thierry CHUSSEAU et 15 autres enseignants en économie-gestion, de toute la France, ont été retenus pour participer au stage « Rungis » qui s’est déroulé la semaine du 23 Juin 2014.

Très chaleureusement accueillis et accompagnés toute la semaine par Régine SANCHEZ et Pauline JACQUEMARD, officiant toutes deux pour la SEMMARIS (entreprise gérant Rungis), les 16 enseignants ont pu prendre le temps de découvrir, au cours de cette semaine, la structure de Rungis composée :

  • des différents pavillons de ventes : la marée, le carné, les fruits et légumes, les fleurs, les BOF (2) ;
  • d’entreprises de logistique, de distribution, de centrale d’achats comme Pomona, CSIF (chambre syndicale des importateurs français de fruits et légumes), CNER (conseil et négoce européen en restauration), Convergence…
  • d’entreprises traitant des produits très précis comme : Final Touch, où M. CHEMOUNI s’applique à trouver à travers le monde des plantes, légumes et fruits encore méconnus dans nos assiettes comme le citron caviar, le séchouan goût pomelos, les minis légumes… La mûrisserie Brochenin, spécialisée dans la réception et la mise à maturité de bananes bio. L’entreprise Halles Mandar, spécialiste des herbes aromatiques que nous retrouvons en emballage sous-vide dans nos supermarchés…
  • de points de traitement de déchets, permettant de produire l’énergie nécessaire à chauffer certains pavillons ;
  • de l’association « le potager de Marianne », dont la vocation est double : proposer 24 chantiers d’insertion, permettant à des personnes fortement dé sociabilisées de reprendre goût au travail ; récupérer et valoriser sur le marché de Rungis près de 340 tonnes de marchandises par an qui, au lieu de partir à la destruction, trouveront place sur les étals de supérettes solidaires.

Les journées furent à chaque fois décomposées en visites de pavillons et d’entreprises en tout début de matinée, voire de nuit pour le pavillon de la marée où l’activité bât son plein dès 2h00 du matin. Durant les fins de matinée et les après-midis, les interventions s’enchainaient sur des thèmes divers et variés choisis par Régine SANCHEZ. Et c’est via toutes ces visites et rencontres que les enseignants ont pris conscience que Rungis était bien plus qu’un simple lieu de vente. Tout y est pensé pour que Rungis puisse être indépendant :

  • Des lignes de chemin de fer arrivent directement dans Rungis pour les livraisons de marchandises ;
  • Les déchets produits à Rungis sont traités sur place ;
  • Des corps de métiers complémentaires (outilleurs, banques, coiffeurs, pressings, loueurs de véhicules…) sont présents pour faciliter le quotidien des entreprises et des employés ;
  • Des bars, restaurants ouverts 24h/24 sont présents aux quatre coins de Rungis ;
  • La police, les pompiers et les services vétérinaires sont implantés dans Rungis…

Ce stage fût très complet et de très grande qualité. Lors de chaque visite, les entreprises ont pris le temps de répondre aux questions et de faire découvrir l’ensemble de leurs locaux. Pour chaque intervention, les représentants ont pris soin de clairement exposer leur cœur de métier et ouvrir le débat avec les enseignants.

Une expérience riche, une semaine étonnante, une organisation très bien pensée, bref un stage CERPEP de grande qualité, qui n’a laissé aucun enseignant insensible à ce qu’est Rungis :
le plus grand marché de produits frais au monde.

Merci à Thierry CHUSSEAU pour ce témoignage et pour les photos jointes.

1) Centre d’études et de ressources pour les professeurs de l’enseignement technique.

2) BOF : beurre, œuf, fromage. Pavillon regroupant l’ensemble des produits laitiers.

Mise à jour : 7 juillet 2014

Portfolio

Étale de viande 2
Étale de viande 2
Étale de poissons
Étale de poissons